Allocutions de Christian BROCHE: Professeur Emérite: Faculté Polytechnique de Mons (U-MONS)

 

Fonctions: Professeur Emérite de la Faculté Polytechnique de Mons (U-MONS) et Président de l’asbl Droit et Devoir.

Traces d’un parcours de coopération et développement réussi au Maroc de 1977-2012

Discours de Monsieur Christian BROCHE:

Mesdames, Messieurs, que je salue en vos titres et qualités,

C’est un très grand honneur et un immense plaisir de vous accueillir à cette journée consacrée à la culture marocaine organisée par l’asbl Droit et Devoir que je préside. Je vous remercie toutes et tous de votre présence et vous souhaite la bienvenue.

Cette journée est organisée dans la Salle Académique de cette vénérable institution qu’est la Faculté Polytechnique de Mons qui fête cette année ses 180 ans d’existence.

Cette salle soulève chez moi une certaine nostalgie puisque c’est ici que, il y a un certain nombre d’années – je ne vous dirai pas combien, dans le courant d’un mois de juillet, j’ai eu le plaisir d’entendre mon nom annoncé par le doyen de la Faculté ce qui signifiait que je venais d’obtenir mon diplôme d’ingénieur. Depuis, je n’ai pratiquement plus quitté ces murs. Je tiens à dire que, grâce au recteur de l’UMONS, nous avons pu disposer de cette salle et de la salle voisine pour organiser cette journée, je l’en remercie très vivement.

L’asbl Droit et Devoir est une institution un peu plus jeune. Elle a fêté ses 20 ans l’année dernière. C’est une association qui se consacre à la formation et à l’insertion de personnes n’ayant pas eu la possibilité de suivre un parcours scolaire habituel et qui souhaitent sortir de leur situation et retrouver une place valorisante dans la société.

Les domaines de formation sont multiples allant d’Assembleur d’Ordinateurs à Valoriste en passant par Opérateur de Centres d’Appel. Vous avez eu un aperçu de ces formations lors du déjeuner qui a précédé cette séance de présentation, vous pouvez aussi les consulter plus en détails dans le hall d’entrée de la Faculté.

Depuis sa création en 1996, l’asbl s’est développée, elle est devenue une référence pour ses actions sociales, elle a noué de nombreux liens en Belgique et à l’étranger (France, Pays-Bas, Grèce, Québec, Estonie, Maroc), elle a obtenu de nombreuses récompenses, elle a décroché des projets nationaux et européens, elle a contracté des partenariats avec des entreprises publiques et privées belges. Tout cela a été possible par le travail de son Directeur et de son personnel, je les en félicite chaleureusement.

Depuis quelques années, à date fixe, l’asbl organise une journée thématique. En 2017, la culture marocaine a été choisie comme thème central.

Ce sujet concerne particulièrement l’asbl puisque le Directeur et plusieurs de ses cadres sont d’origine marocaine.

Quant au président, il a tissé, au cours de sa carrière, de nombreux liens avec le Maroc et a pu s’imprégner profondément de la culture de ce pays.

C’est pendant 35 ans de coopération avec les universités marocaines que j’ai été en contact avec des marocains, que j’ai pu apprécier la nature de la société marocaine, que j’ai pu me rendre compte combien ce pays est ouvert à tous, renfermant sans beaucoup de problèmes un ensemble de groupes de sensibilité très différente. Ces groupes se côtoient tous les jours, s’entremêlent sans qu’il soit toujours possible de les distinguer.

Riche d’une longue histoire, le Maroc a su assimiler en son sein différentes cultures: berbère, arabe, juive et européenne espagnole et française. Ces cultures coexistent partout dans le pays.

Un aspect non négligeable et très agréable pour nous, belges, est que quand vous êtes au Maroc, vous vous trouvez dans un pays largement francophone ce qui rend les contacts très aisés.

Comme vous l’avez constaté sur le programme de la journée, les sujets abordés concernent surtout ce que l’on appelle maintenant “Le vivre ensemble”.

Là aussi, l’asbl peut être citée en exemple car elle compte parmi les membres de son équipe des personnes de multiples origines – je ne les cite pas par crainte d’en oublier – vivant en bonne intelligence.

De nombreux aspects relatifs aux cultures juives et musulmanes seront abordés. Il en est de même de la cohabitation des belges d’origine et des immigrés, cohabitation qui, comme souvent, pose des problèmes liés essentiellement à la méconnaissance et l’incompréhension de l’autre et surtout au refus de faire l’effort pour surmonter ces barrières.

La matinée sera consacrée à des interventions que je qualifierai d’académiques. Je remercie vivement les orateurs pour leur disponibilité et le temps qu’ils ont bien voulu nous consacrer afin d’assurer le succès de cette journée.

Je vous rappelle qu’à midi, vous aurez la possibilité de vous restaurer au restaurant de la cité universitaire Pierre Houzeau de Lehaie qui se trouve à quelques centaines de mètres d’ici sur le même côté du Boulevard Dolez.

L’après-midi, l’Ambassadeur du Maroc en Belgique nous rejoindra. Nous sommes particulièrement heureux qu’il ait accepté d’honorer de sa présence la manifestation de Droit et Devoir.

Après l’intervention de l’Ambassadeur, vous aurez la possibilité d’assister à une exposition de photos et d’objets issus du Centre de Culture Judéo-Marocaine de Bruxelles.

Il y aura également des ateliers de calligraphie et d’odeurs. Celui-là doit faire resurgir des souvenirs de senteurs envahissantes des souks et de la cuisine marocaine.

Je remercie vivement toutes les personnes qui ont accepté de prendre sur leur temps pour organiser ces activités.

Nous en arrivons à la soirée.

Tout d’abord, j’aurais le plaisir de remettre des prix de la Diversité. La Diversité dont on parle tant existe dans tous les domaines de la vie et dans tout l’humanité. L’essentiel est que ces diversités ne se transforment pas en différences qui s’opposent. L’asbl Droit et Devoir a tenu à créer des récompenses pour des associations ayant mené des actions importantes pour l’acceptation des diversités en s’impliquant dans l’intégration sociétale des personnes immigrées ou appartenant à des minorités.

Nous terminerons par des moments plus festifs. Un défilé de mode multiculturelle vous permettra d’admirer les plus belles réalisations de plusieurs stylistes de mode marocaine, indienne et vénitienne. Ce sera suivi par une période d’animation avec repas où vous pourrez apprécier quelques aspects de la cuisine marocaine.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente journée.

Merci de votre aimable attention.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code